Les activités du secteur de l’industrie verrière

L’industrie verrière est pour la France un réel acteur majeur en ce qui concerne l’économie nationale. Ce secteur industriel englobe la fabrication industrielle du verre dans tous ses états. Il y a plusieurs secteurs dans l’industrie verrière. On trouve notamment le verre creux, c’est-à-dire la fabrication de bouteilles, de pots et d’emballages en verre qui sont utilisés en pharmacie, en cosmétique et en parfumerie. Il y a le secteur de verre plat, donc la fabrication de vitres pour fenêtres, pour les pare-brises ainsi que pour les miroirs. Enfin, il y a le secteur du verre technique pour la fibre optique et la lunetterie.

Une crise que l’industrie verrière à connue en 2012

Aujourd’hui c’est vrai que ce secteur industriel à un rôle important dans l’économie. Mais elle n’a pas connu que des beaux jours. C’est un domaine industriel qui a aussi connu des bas comme des hauts. Par exemple, en 2012, l’industrie verrière en France à beaucoup chuté. Toujours durant le courant de l’année 2012, le verre plat a aussi eu de mauvais jours parce que le bâtiment et l’automobile sont aussi passé par des crises. En ce qui concerne la gobeleterie, la gestion s’est plutôt mal passée à cause d’une forte concurrence au niveau international.

Évoluer dans l’industrie du verre

Il y a plusieurs métiers dans l’industrie verrière, tous les uns comme les autres variés. Il y a par exemple la production ainsi que le conditionnement du verre. D’autres seront peut-être plus attirés par le marketing commercial tandis que certains vont s’orienter plus vers la logistique, programmation et technologie. En effet, le champ d’activité est très vaste dans le domaine de l’industrie du verre. Plusieurs profils ayant différentes expériences et compétences sont acceptées dans ce secteur.

Maintenant la crise passée, l’industrie verrière reprend son envol. Il y a aujourd’hui un peu moins de 20 000 employés dans ce secteur, et en un an ce secteur a généré près de 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires. En un an, plus de 4 millions de tonnes de produits en verre ont été fabriqués et vendus, ce qui prouve que le marché à retrouvé la santé.

De bonnes tendances

Si aujourd’hui le secteur industriel du verre est aussi florissant, c’est entre autres choses parce que les réglementations ont beaucoup évolués et ont été ré-adaptées. De plus, les stratégies ont été visiblement améliorées ainsi que la gestion. Les salariés ont gagné en expérience et en professionnalisme.