Entretien et maintenance des compresseurs d’air comprimé

Plus habituellement, le compresseur d’air est un matériel qui convertit le courant en énergie cinétique lors de la compression, et la fonction sous pression d’air atmosphérique sur commande peut être libérée en rafales rapides. Il existe plusieurs méthodes de compression d’air, divisées en genres volumétriques, par traversées positives ou négatives. Vous pouvez distinguer le compresseur à pistons, le turbocompresseur et le compresseur à vis.

Pourquoi l’entretien est-il important ?

Entretenir son compresseur est indispensable pour le maintenir en parfait état. Un compresseur propre et bien entretenu marchera beaucoup mieux qu’un compresseur qui n’a pas du tout eu de maintenance quotidienne. En effet, cela offre au compresseur une durée de vie plus longue et un fonctionnement convenable. Avec une mauvaise maintenance, un compresseur verra ses performances baisser progressivement et des dysfonctionnements peuvent aussi apparaître. Par exemple, des blocages, de la corrosion dans le réservoir ou dans les courroies trapézoïdales et aussi un bouchon du filtre à air, peuvent provoquer une contamination du réservoir et à la fin la production d’air comprimé est stoppée. Dans ce cas, un entretien qui n’est pas fait sérieusement peut entraîner des dommages très importants à la machine. Mais tout cela peut être évité en faisant une maintenance continue du compresseur. Sur spienergie.fr, vous pouvez contacter un professionnel dans ce domaine.

Quelle est la maintenance de base ?

Chaque compresseur exige un entretien général et basique. Tout d’abord, il y a le filtre à air qui doit être remplacé. Avec un compresseur sans lipide comme l’équipement à essence, le filtre à air est très essentiel et doit être contrôlé et changé après un an de fonctionnement. Ce filtre assure un air propre à l’intérieur de la cuve. L’air contaminé, limite les performances globales, et la poussière infiltrée dans le réservoir sous pression peut détruire le compresseur. Dans un second temps, il faut se préoccuper de l’eau de condensation résiduelle. L’air retient de l’humidité et celle-ci peut rester à l’intérieur du réservoir d’air comprimé. Si de l’eau reste durablement dans la cuve, il peut y avoir formation de dégradation. La corrosion est la formation de rouille qui apparaît dans le réservoir et va ainsi l’endommager. L’eau de condensation doit être vidé régulièrement, de préférence tout de suite après l’utilisation. Pour que ce soit encore plus simple, employez un purgeur de condensat automatique ou un sécheur d’air comprimé pour vidanger les condensats.

Un compresseur lubrifié à l’huile

Comme son appellation l’indique, les compresseurs lubrifiés à l’huile exigent de l’huile pour marcher. Cet équipement est le plus souvent utilisé avec l’air industriel. Cette huile particulière au compresseur est accessible en version 0,6 litre et 1 litre et elle doit être contrôlée quotidiennement. Certains compresseurs ont un aperçu de niveau d’huile pour voir rapidement la quantité d’exempt d’huile et il faut toujours avoir une jauge dans le compresseur pour mesurer l’huile. Quand il n’y a pas assez d’huile, il faut en rajouter. L’huile est cruciale pour la lubrification du moteur. Elle va refroidir le moteur et digérer les résidus dans le processus. De l’huile renouvelée habituellement garantit un fonctionnement plus facile du compresseur. Un moteur contaminé ou à peine entretenu, ne peut pas offrir des performances optimales, cela peut même provoquer des dommages. L’huile doit être remplacée, pour un usage modéré, au moins une fois par an. Pour une utilisation plus intensive, il est formel de vidanger l’huile après les 100 premières heures d’utilisation, puis à chaque 300 heures. Tous les compresseurs lubrifiés à l’huile ont une vanne de vidange qui permet à l’huile d’être simplement évacuée.

L’entretien et la maintenance peuvent donc donner une durée de vie allongée à votre compresseur d’air comprimé. Le mode de maintenance que vous devez suivre dépend du type de votre compresseur. Si vous ne saviez pas quel type de compresseurs vous utilisez, il est préférable de contacter un expert.