SIG (système d’information géographique) : guide en ligne

Avez-vous, peut-être, déjà entendu parler, tant de fois, de termes « système d’information géographique », toutefois, vous n’avez aucune idée de ce que c’est réellement ? Quels sont ces différentes catégories et ces principaux avantages ? Cet article vous fournit suffisamment d’informations tout autour de cette thématique.

Une petite piqûre de rappel sur le Système d’information Géographique (SIG)

Également connu sous appellation «Géomatique », un système d’information géographique abrégé « SIG » représente un système informatique crée en vue de proposer, diriger, examiner, traiter, conserver et collecter toutes catégories de données sur le territoire, disons les données géographiques, données géospatiales et données spatiales. Le sigle « SIG » est quelquefois exploité afin de déterminer les «analyses des données spatiales» ou  «sciences de données géographiques ». 

Plus généralement, le sigle « SIG » constitue un système informatique qui insère, conserve, examine et expose des données géographiques. Les applications de la géomatique font partie des outils contribuant aux exploiteurs à réaliser des recherches interactives, d’examiner des données spatiales, de changer et de publier des informations via des cartes et de les cartographier. La géomatique représente la science derrière toutes les informations sur des phénomènes ou des objets connus sous l’appellation « entités géographiques », qui peuvent être localisées à la surface de la Terre. Au cas où vous auriez besoin davantage d’informations sur le sig système d’information géographique, suivez ce lien.

Quelles sont les différentes catégories de Système d’information Géographique (SIG) ?

En réalité, le sig système d information géographique se distingue en 3 grandes catégories à savoir : les SIG professionnels, les globes virtuels et le webmapping

– SIG professionnels

Parmi les logiciels gratuits de globes virtuels ou de cartographie en ligne gratuits, la crédibilité et la qualité des résultats des données SIG sont parfois remises en question. Cela s’explique par le fait que ces logiciels sont dans l’obligation d’être faciles d’utilisation, en ce sens que ceux-ci sont dédiés à la majorité des gens. Toutefois, durant toute l’année, de nombreuses catégories de SIG sont diffusées. Ils ne sont plus dédiés à la majeure parmi des individus, mais à une équipe limitée d’utilisateurs qui appartient à un domaine de travail spécifique. Ces logiciels sont susceptibles de publier des informations correctes bien lues dans un cadre spécifique et offrir des applications qui contribueront à l’utilisateur à exploiter le SIG à des fins professionnelles

– Globes virtuels

Un globe virtuel fait partie d’un logiciel présentant la Terre sous forme de 3D. Le logiciel similaire le plus exploité par le public est « Google Earth ». Ce truc contribue à l’utilisateur à se promener sans contrainte dans le monde en modifiant le champ visuel et la position. Vous disposez donc de possibilité de découvrir toutes les superficies de tous les pays du Monde à l’aide d’images satellites. Sachez que ces logiciels sont libres. Vous êtes libre de télécharger ce programme informatique, anciennement appelée «Keyhole EarthViewer » depuis votre navigateur ou bien NASA World Wind. 

– Webmapping

Également connu sous appellation « Web SIG » ou «SIG Web » ou encore « Cartographie en ligne », le Webmapping fait référence à la cartographie libre et souvent personnalisable. À l’époque actuelle, il convient d’accéder à d’innombrables données non spatiales organisées et structurées, et spatiales sur ces sites, bien évidemment, sur Internet, à partir de n’importe où dans le monde. En outre, le fonctionnement de la cartographie en ligne repose sur ces 3 éléments de base à l’instar des données, du serveur et du client. Le serveur fonctionne, à partir d’une recherche clientèle et récupérera les informations conformes pour les exposer par la suite au client sous aspect de plan.

Quels sont les principaux avantages d’exploiter le Système d’information Géographique (SIG) ?

Le sig système d information géographique permet de garantir une qualité élevée de service. En effet, le premier défi des gérants de réseaux énergétiques est de fournir aux clients identifiés sur internet des services parfois plus qualitatifs. Par exemple, ils sont dans l’obligation d’assurer l’approvisionnement en électricité, limiter au minimum à la fois le nombre ordinaire de pannes par client et la durée des pannes, tout en suivant les objectifs définis grâce à la Commission de régulation énergétique abrégée CRE . En vue d’y arriver, l’utilisation d’une géomatique contribue à de nombreuses opérations d’entretien :

  • Correctif, en vue de compenser les dommages causés par des accidents;
  • À titre préventif, au cours du processus de visites guidées régulières, de manière à précéder les opérations de maintenance ou de rénovation d’un bien immeuble;
  • À titre prédictif, afin de prévoir et prévenir les pannes en fonction des informations influençant le fonctionnement du composant.

Des processus d’entretien particuliers, destiné à tous les acteurs impliqués dans le réseau.

 Les autres avantages à prendre en compte

L’usage du « système d’information géographique » (SIG) contribue à rendre le fonctionnement des compteurs de commutation plus facile. En effet, le défi final est d’assurer la modernisation permanente du réseau maîtrisé, surtout par l’exploitation et la mise en place de compteurs pertinents. Une technologie contribuant à collecter plus de données à l’usage des clients, en vue d’adapter le réseau à leurs exigences en termes d’énergie. Les compteurs de communication détectent en temps réel les défauts et les perturbations sur le réseau.