Vérification et entretien d’une ligne de vie horizontale

Pour toute information, l’installation et maintenance d’une ligne de vie, dite à câble horizontal, sont désormais strictement réglementées par une loi. Et celle-ci est toujours en vigueur, donc, à respecter plus qu’à la lettre, sous peine de sanction. Voici les normes qu’impose la législation sur le posage et entretien de ce dispositif.

Installation et entretien d’une ligne de vie horizontale : il y a des règles à honorer

En fait, pour des raisons pas seulement techniques, autant que sa mise en place, l’entretien de cette solution anti-chute doit honorer les normes prévues par l’EN 795-2012. De la sorte, l’existence de cette réglementation imposant : obligation de contrôle et entretien, à temps, de ce dispositif de sécurité des travailleurs n’est pas datée d’hier. Ce qui veut dire qu’avant d’installer la ligne de vie type C, vous devez savoir que comme la pose, la vérification ainsi que la réparation de cet équipement de protection individuel contre les chutes de hauteur sont principalement cadrées par des règles strictes.

Il est donc plus qu’important de connaître les règlements sur l’installation et maintenance d’une ligne de vie. Surtout, si vous êtes responsable d’un grand chantier. Car votre responsabilité serait immédiatement tenue. Notamment, si votre négligence à ces normes est bien vérifiée comme la principale cause de l’accident d’un de vos ouvriers.

Les vérifications, poste installation d’une ligne de vie type C

En vue de vous informer, l’installation et maintenance d’une ligne de vie, type C, nécessite une certaine vérification. Et ces contrôles sont obligatoirement à réaliser en poste et antérieur de son posage. Et il convient également de savoir que seules les lignes de vie respectant les normes exigées peuvent faire l’objet de commercialisation.

De la sorte, auprès de n’importe quel fabricant, avant de commander ce support, vous devez tout d’abord vérifier s’il obtient l’homologation. Parce qu’il n’est autorisé de vendre ces dispositifs qu’après contrôle légal de leur efficacité. Après cela, voici les petits détails que vous pouvez observer vous-même.

De visu, vous devez bien inspecter s’il est réellement fait d’un câble. C’est-à-dire, d’une corde très résistante. Et en même temps, vous devez bien examiner qu’il dispose d’un outil de réglage le plus adéquat. En fait, au préalable, vous devez évaluer si ceci permet également à son utilisateur de : régler la tension et d’absorber les chocs. Et comme composant essentiel, la ligne de vie horizontale doit comporter des points d’ancrage. Et ceux-ci peuvent être fixes ou mobiles.

Une ligne de vie horizontale demande, pas seulement des entretiens réguliers

Même si la loi ne les prévoit pas. Avant et après leur posage, toute solution anti-chute demande toujours quelques maintenances à faire. C’est pourquoi, la législation impose que l’installation et maintenance d’une ligne vie ne doivent être réalisées que par les spécialistes de ces appareils.

Ainsi, selon les prescriptions légales, toute personne n’est pas autorisée d’effectuer l’entretien de ce dispositif de sécurité. Parce que cela requiert des compétences en la matière. Et la révision de cet appareil ne doit s’accomplir que dans les périodes les plus propices. De même, l’utilisation de ce câble est interdite sans aucune épreuve. Et des documents sont à fournir après son installation.